Pompe a eau de surface

Conçue pour être installée dans la maison, l’utilisation de la pompe a eau de surface intervient généralement pour aspirer l’eau d’un puits, d’une source ou d’une rivière située à une profondeur maximale de 8 mètres. Au-delà de cette profondeur, la pompe a eau immergée serait préférable.

Bref aperçu des pompes a eau de surface

Comme son nom l’indique si bien, la pompe a eau de surface est destinée à rester en surface ou au-dessus d’un point d’eau par opposition à la pompe immergée qui est placée au fond de l’eau. Équipée d’un tuyau et d’une crépine qui sert à bloquer le passage aux objets souillés contenus dans l’eau, la pompe a eau de surface est la plus adaptée pour un niveau d’eau compris entre 1 et 8 mètres. Elle est généralement utilisée pour les besoins domestiques (évier, WC, douche, jardin) puis dans les ateliers et parfois dans le domaine industriel.

pompe a eau de surfaceGénéralement dotée d’un suppresseur qui gère la régulation du débit et de la pression, la pompe a eau de surface se compose de trois parties. Primo, un moteur qui déclenche le mécanisme de pompage. Secundo, un transmetteur qui convoie l’énergie du moteur vers la partie dite hydraulique. Cette dernière transmet à son tour cette énergie à l’eau via les mouvements d’aspiration et de refoulement. Tertio, l’on note la présence d’un contacteur manométrique qui assure l’arrêt de la pompe lorsque la pression escomptée est atteinte puis de la redémarrer si la pression devient trop basse. Il existe deux types de pompes de surface : les pompes volumétriques et les pompes centrifuges.

  Comment choisir sa pompe a eau de surface ?

Le choix de la pompe a eau de surface repose bien entendu sur plusieurs facteurs tels que la profondeur qui ne peut dépasser 8 mètres, la longueur des tuyaux d’arrosage, la hauteur de refoulement et le nombre de points d’eau à prendre en compte pour les calculs. En effet, le facteur longueur des tuyaux d’arrosage tire toute son importance du fait que les pertes de charge représentent une valeur de 10% sur la longueur totale des tuyaux. Par ailleurs, ces pertes de charge entrainent une diminution de la pression. Ainsi, pour un tuyau long de 100 mètres, les pertes de charge occupent 10 mètres. Ensuite, en ce qui concerne la hauteur de refoulement, il faut un dénivelé sensiblement égal à 8 mètres entre la pompe et les points d’eau avec une pression nécessaire de 3,8 bars. Par nombre de points d’eau, l’on sous-entend les douches, les WC, les éviers, les arroseurs, etc. La prise en compte des points d’eau n’est pas fortuite puisque ces données sont étroitement liées au débit normal pour l’aspiration d’eau. Le nombre de plus en plus élevé des points d’eau peut entrainer une diminution de la pression ou du débit de l’eau. Au-delà de ces critères, le prix de la pompe a eau de surface intervient également dans le choix sans oublier que le prix dépend bien entendu de la qualité. Le rapport qualité/prix est donc un critère plus que déterminant. Le type de pompe a eau de surface, le niveau sonore et le modèle ne doivent pas être tenus en laisse dans cette opération.

Tous ces critères réunis sont autant d’éléments qui pourront vous aider à choisir le type de pompe a eau de surface qui semble être la mieux adaptée à votre situation.