Les critères de choix d’une pompe a eau

Le choix d’une pompe a eau dépend au prime abord de l’usage que l’on veut en faire. Même si toutes les pompes servent à déplacer des liquides, elles ne se servent pas pour autant à assurer la distribution de l’eau. Pour un client averti, certains critères indispensables sont à retenir : le débit, la hauteur manométrique totale, le type de pompe et le modèle.

critere choix pompe a eau

Comment choisir sa pompe a eau ?

Choisir une bonne pompe a eau peut s’avérer très facile surtout lorsque tous les principaux critères de choix sont réunis. Néanmoins, avant de se lancer dans cette quête, il importe de s’assurer de la nature du liquide à pomper. Une fois la nature du liquide connue, l’on peut étudier un à un les différents critères. Il s’agit notamment du débit, de la hauteur manométrique totale, du type de pompe et du modèle.

Le débit :

C’est le premier élément à prendre compte avant de choisir sa pompe a eau. Ce critère de choix est le volume horaire maximum dont l’utilisateur peut avoir besoin ou la quantité d’eau s’écoulant entre la source et son écoulement par unité de temps. Il est évalué en m3/h ou en l/min et est fonction de la consommation journalière de l’utilisateur. Après une évaluation de sa consommation journalière, l’utilisateur peut facilement choisir à partir du débit la pompe à eau convenable. Aussi, il faut retenir qu’au niveau d’une pompe a eau idéale le débit instantané doit être égal au tiers de la consommation journalière.

 La hauteur manométrique totale:

Elle est également un facteur important à prendre en considération. C’est la valeur obtenue après addition des trois (3) principaux éléments, dont le dénivelé, la pression utile et les pertes en charge. Le premier représente la distance qui sépare la source d’eau du point le plus défavorable de l’installation. Ce facteur a de l’importance parce qu’il pourrait aider à limiter la perte de pression. La pression utile quant à elle assure la vitesse des sorties d’eau. Les pertes en charge sont généralement remarquées lors de la circulation d’eau dans les tuyaux. Il faut noter que les tuyaux de petite taille entrainent des pertes en charges très élevées.

Le type de pompe :

Ce critère renvoie vers les pompes de surface et les pompes immergées. Il est à noter que les pompes immergées font moins de bruit que les pompes de surface et le choix de l’un ou de l’autre dépend non seulement du budget, mais aussi du confort espéré.

Le modèle de pompe :

c’est à partir de plusieurs modèles de pompe que l’on peut faire une comparaison basée sur le débit, la puissance et la pression.

Tous ces facteurs énumérés permettent de faire un choix judicieux lors de l’achat d’une pompe à eau. Sinon, il suffit d’exprimer clairement son besoin pour s’offrir la pompe à eau que l’on désire. Pour se faire, à défaut des principaux critères retenus pour le choix de cet outil, le besoin auquel sera destinée la pompe à eau est une information capitale à décliner lors de l’achat.